Le silence des esprits

Le silence des esprits

Wilfried N'Sondé

Ils se sont rencontrés dans un train de banlieue. Clovis Nzila, émigré clandestin sans ressources ni abri, a sauté dans le wagon pour échapper à un contrôle de police. Il s'installe sur une banquette en face de Christelle, aide-soignante qui rentre du travail, triste et fatiguée. Il suffit d'un échange de regards pour que l'un et l'autre se reconnaissent dans leur solitude, leur fragilité. Elle lui tend la main et lui propose de l'héberger pour la nuit. Dans le modeste appartement, ils créent une bulle de confiance et de tendresse, se racontent, tentent de réécrire leur histoire et de s'offrir une seconde chance.