Les anges de Beau Rivage

Les anges de Beau Rivage

Hélène Legrais

Adeline Dupraz, orpheline savoyarde âgée de quatorze ans, a échoué à Genève en cette année 1872. En haillons, tenaillée par la faim, alors que la petite miséreuse court à sa perte, la chance lui sourit : elle est prise en pitié par trois femmes de chambre de l’hôtel Beau-Rivage qui parviennent à l’y faire embaucher.
Pour la timide paysanne, pas facile de se mettre au diapason de cet établissement prestigieux des bords du lac Léman, fréquenté par les grands de ce monde et les célébrités. Grâce à ses heureuses initiatives, Adeline réussit cependant à gagner la confiance de Mme Frieda, la redoutable gouvernante, et de M. et Mme Mayer, les exigeants propriétaires.
Tout se présenterait au mieux pour la petite Savoyarde si, au détour d’une rue, elle n’était brusquement rattrapée par son passé. Adieu la promesse d’une belle carrière hôtelière dans l’ombre des majestés, des altesses et des maharadjahs. Adieu le rire ensoleillé du sommelier d’étage catalan.
Pourquoi Adeline a-t-elle fui sa vallée ? Quel secret pèse sur ses frêles épaules ?